Dessin n° 80 et Une sacrée mamie T1

Samedi dernier j’ai acheté des feutres à dessins (leur vrai nom: feutres à pointes calibrées). Je m’en suis servi pour le dessin de cette semaine.

IMGP1939.JPG

C’est une fille qui pleure, faite entièrement aux feutres.

Passons maintenant au livre .

Je ne lis pas beaucoup de mangas. Soit parce qu’ils ont comme sujet la guerre, soit les histoires d’amours. Je préfère plutôt les mangas comme Le maître des Livres, qui racontent la vie quotidienne. Mais comme le onzième tome du Maître des livres n’était pas encore sorti, j’ai hésité à acheter deux autres mangas qui me plaisaient, Une sacrée mamie et A silent Voice. J’ai finalement opté pour Une sacrée Mamie. Voici donc le résumé et mon avis sur ce premier tome.

Une sacrée mamie-T1

usm

Auteurs: Yoshichi Shimada & Saburo Ishikawa

Collection: Seinen

Edition: Delcourt Manga

Nombre de pages: 213

Resumé: Hikedo a du mal à s’occuper de ses deux fils toute seule. On est à Hiroshima en 1958. Elle décide donc d’emmener son plus jeune fils Akihiro, huit ans, vivre avec sa grand-mère, dans la campagne, à Saga.

Avis:  Le fait que ce soit autobiographique est intérressant. J’aime bien la façon de dessiner les personnages de l’auteur, mais je préfère les dessins dans Le maître des livres. La plupart des anecdotes (chapitres) du livre sont drôles, mais si la façon dont sa mère emmène son fils chez sa grand-mère est très triste. En revanche la première apparition, de la grand-mère était assez comique. C’est une femme qui ne paraît pas très vieille et est optimiste et intelligente. Elle trouve de bon moyens pour survivre (ils sont pauvres) : elle accroche une corde à sa taille avec au bout un aimant qui attire du fer qu’elle peut vendre. Pou manger gratuitement, elle récupère les fruits et légumes intacts jetés dans la rivière et pour les vêtements elle rassemble des sacs, du papier et des serviettes pour un seul habit.

Par contre j’ai trouvé que le temps passait trop vite. L’histoire commence en 1958 et se termine en 1960 uniquement dans ce tome et il y en a 11 ou 12. Pourtant sur les autres couvertures, il a encore l’air enfant.

Je pense que j’achèterais la suite et j’essayerais bientôt A silent Voice qui est plus triste mais bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s