Le Hobbit, de Tolkien

Me voici aujourd’hui pour partager mon avis sur le livre bien connu de Tolkien, prélude du Seigneur des Anneaux. Il y a plusieurs années j’avais lu les deux premiers livres avec l’édition Folio Junior. Il y a quatre ans on m’a offert le dernier tome du Seigneur des Anneaux. je ne sais pas si le fait que ce soit une autre édition y était pour quelque chose mais en tout cas je me suis rapidement ennuyée et je n’ai pas terminé l’histoire. L’an dernier, lors de mon voyage en famille en Angleterre, j’ai retenté de lire les trois tomes du Seigneur des Anneaux à la suite, et j’ai adoré. C’est pour cela que j’ai décidé de découvrir enfin l’histoire de Bilbo Bessac (ou Bilbon Sacquet, selon les éditions).

Le Hobbit

hobbit.jpg

crédit photo: tolkiendrim.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé: Alors qu’il atteint les cinquante ans le Hobbit Bilbo Bessac voit sa maison envahie par des nains et le célèbre magicien Gandalf. Ils ont besoin de son aide pour aller récupérer le trésor des nains, qu’un dragon, Smaug, leur a volé. Au début réticent, Bilbo finira par prendre une place importante dans la quête, aidé par un mystérieux anneau.

Mon avis: Comme je l’ai indiqué plus haut la traduction m’a posé problème au début. Dans le Seigneur des Anneaux, éditions Folio Junior et Pocket, le nom de famille de Bilbo est Sacquet, et non Bessac. Et dans la trilogie ils ont rajouté un « n » à son prénom. Mais je finis par m’y habituer. Contrairement à ce à quoi je m’attendais, le ton était plutôt simple et même parfois enfantin, avec un narrateur qui s’adresse directement au lecteur, ce qui fait que la lecture était plus simple que lorsque je lisais le Seigneur des Anneaux. Comme dans tous les livres de Tolkien que j’ai lu j’y  ai retrouvé de nombreuses chansons.

La superstition des nains est en quelque sorte le Lire la suite

Publicités