Voyage Marocain

Si je suis partie du 25 juillet au 5 août, c’est parce que j’étais pour la première fois en Afrique avec mes parents et mon frère. En comptant mon voyage en Martinique, c’était la deuxième fois que je quittais l’Europe.

J’avais oublié la sensation de l’avion qui décolle. J’ai pu observer la différence de pays car la France est verte, l’Espagne est un mélange entre la France et l’aridité de l’Afrique et l’Afrique semblait n’être qu’une grande étendue de sable lorsque nous l’avons survolée.

IMG_3891

France

IMG_3903

Espagne

IMG_3917

Afrique

Nous sommes arrivés, l’air de Marrakech était chaud. J’ai remarqué que le soleil s’est couché très rapidement.

Les jours suivants nous avons visité la médina et les alentours d’Essaouira, sans doute la ville la plus fraîche du Maroc car elle est près de la mer. Le fait qu’on la surnomme la ville des vents ne veut pas seulement dire qu’il n’y fait pas très chaud, mais surtout que le vent y est fort et on ne s’y attendait pas.

A Essaouira on trouve énormément de chats.

IMG_4011

 

IMG_4012

Nous avons trouvé que la médina était légèrement oppressante à cause des gens qui se bousculent et des vélos qui surgissent parfois, mais elle était moins dangereuse que celle de Marrakech où des vélos et des scooters nous poussaient à chaque rue.

IMG_4078

Nous avons fait de nombreuses visites ou explorations intéressantes. Il y eut beaucoup de sable dans ce voyage. Je n’y étais plus habituée.

IMG_4108

palais en ruine dans le sable

IMG_4112

 

IMG_4113

Lors de nos balades, certaines étaient avec un groupe, nous avons appris beaucoup sur le thuya et l’arganier, deux arbres très utiles au Maroc. Le thuya sert à fabriquer les plafonds et les boites qui se vendent partout, et l’arganier sert pour l’alimentation et en cosmétique.

IMG_4228

Lors de ce voyage, j’ai aussi vu des insectes différents de chez nous. Ainsi on a aperçu cet énorme scarabée qui se noyait. On l’a repêché.

IMG_4238

Puis le quatre nous avons quitté Essaouira et son vent pour retourner dans la chaleur de Marrakech (surnommée la ville rouge) qui était insupportable. En plus de cela, comme je vous l’ai dit il y avait sans cesse des deux roues à éviter et même si certains parties de la médina étaient couvertes l’ombre ne nous rafraîchissait pas vraiment. La nuit, il faisait aussi chaud que le jour.

Finalement je suis de retour en France d’où je vous écris ce petit billet. j’espère qu’il vous a satisfait et si vous êtes aussi allé au Maroc je serais ravie de connaitre votre expérience!

Publicités

Une réflexion sur “Voyage Marocain

  1. Pingback: Dessin n° 160: Les chats du Maroc | Mon monde d'aventurière

Les commentaires sont fermés.