La fille d’Avril, Annelise Heurtier

J’ai déjà lu deux autres livres de cette auteure, avec Sweet Sixteen en 2016 (je vous parle de Melba Patillo dans Les enfances passées) le premier d’une longue série de livres que j’ai acheté sur la ségrégation raciale aux Etats-Unis (un sujet qui me passionne) et Le Carnet Rouge il y a un mois, qui s’intéresse à la vie des Kumari au Népal. Le sujet m’a intéressé mais je ne me suis pas attachée aux personnages. Le dernier livre que j’ai lu de l’auteure, La fille d’Avril, fut très captivant.

 

Dans ce roman nous nous retrouvons plongés dans le quotidien de Catherine, une adolescente de quinze ans qui un jour se rend compte qu’elle aime courir. Cela lui procure une sensation de liberté qu’elle adore. Mais dans la France des années 60, les femmes ne peuvent pas participer à des compétitions sportives telles que la course: on dit que cela leur fera pousser de la barbe et fera tomber leur utérus.

 

pagedeslibraires.fr.jpg

crédit photo: pagedeslibraires.fr

Déjà attirée par la couverture et par le résumé, j’ai vraiment appréciée cette immersion dans l’univers créé par Heurtier. Les personnages principaux sont attachants, l’histoire est originale et rend compte du mode de vie et du sexisme de l’époque. J’ai été surprise en lisant les croyances des femmes sur les conséquences néfastes que la course allaient avoir sur elle. Cela m’a semblé fou qu’il y a cinquante ans les filles d’ouvriers n’étudiaient pas forcément après le collège et qu’elles croyaient que la course les masculiniseraient. On comprend les doutes et les craintes de Catherine bien qu’elles nous semblent absurdes à nous, lecteurs du XXIe siècle.

Je n’ai rien à critiquer dans ce roman, à part peut-être un peu plus de profondeur dans les personnages secondaires comme son père. La fin m’a plu et fait une énorme référence à Kathrine Switzer, dont Annelise Heurtier s’est inspirée pour ce roman. En effet, Switzer fut la première femme à participer au marathon de Boston, durant la même époque que le roman.

C’était donc une très bonne lecteur et je vous conseille à tous les romans de cette auteure.

Publicités

Une réflexion sur “La fille d’Avril, Annelise Heurtier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s