Le radeau de la Méduse, hier et ce matin

Il y a quelques jours, j’ai vu sur Arte un documentaire sur le célèbre tableau de Théodore Géricault , Le radeau de la

Méduse, et avant de voir le documentaire, je ne savais pas l’histoire du radeau, je pensais que Géricault l’avait inventé.

Hier, j’ai fait des mathématiques, une revue de presse sur le Grande Barrière de corail qui est en danger, et une fiche sur le peintre espagnol Diego Velazquez. Ils en parlaient dans mon magazine Le petit Léonard . Voici la fiche sur la Barrière de Corail:

IMGP3427

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis la fiche sur Diego Velazquez. Ici elle est pliée: Lire la suite

Publicités

Enluminures et calligrammes

Jeudi dernier, je suis allé à Grenoble, dans le musée de l’Ancien Évêché, pour faire une sortie sur les enluminures. J’aime bien ce musée, il y a beaucoup d’atelier à faire, et j’adore l’Histoire.

Quand tous mes autres amis qui faisaient IEF sont arrivés, on a posés nos vestes (pour ceux qui en avaient car il faisait beau et chaud), puis la guide nous a dit:

-Alors, nous allons monter au premier étage, pour parler de l’écriture dans l’Antiquité, puis après, nous allons aller au deuxième étage, pour voir des enluminures du Moyen-Age!

A l’étage de l’Antiquité, on a étudié une tombe romaine. J’ai appris que les romains avaient trois sortes de noms: prénom, nom de famille, et surnom. La guide a aussi dit que pour écrire des lettres chez les Romains, ils prenaient une tablette de cire pas encore dure, écrivait leur message, et pour que le destinataire répondait, il faisait fondre la tablette, et écrivait dessus à son tour. C’était plus écologique que les lettres d’aujourd’hui.

Ensuite, nous sommes allés à l’étage médiéval, et la guide nous a montré un parchemin. Elle nous a expliqué qu’à cette époque, les gens écrivaient sur des peaux de bêtes. Et elle nous a dit aussi que le parchemin qui était devant nous était un parchemin écrit par un roi, et elle a demandé:

-Comment est-ce qu’on peut savoir que ce parchemin a été écrit par un roi?

On a finit par trouver: c’était qu’il y avait un sceau accroché au parchemin. Puis nous nous sommes dirigés vers une image. Et la dame nous a dit que la personne qui faisait une enluminure était un enlumineur. Puis elle a rajouté:

-Maintenant, on va aller à l’atelier et vous allez faire vos propres enluminures!

J’ai choisi de faire la lettre B parce que je la trouvai belle et elle n’avait pas trop de détail, donc elle n’allait pas être trop compliqué à peindre.IMGP3277

 

Ce n’était pas de la peintures, mais des pigments de couleurs qu’on mouillait, et qui faisaient une sorte de peinture. Puis on a pu coller une feuille d’or sur une partie de l’enluminure, et on a fait des décorations derrière la lettre. La guide nous aidait en nous donnant des conseils. Moi, elle m’a dit que ça serait joli de faire un rond et des vagues qui se croiseraient à l’intérieur. Puis de faire des points bleus et des petites décorations au bord du rond. La guide a adoré tous nos dessins, et même les adultes ont participé. Mais comme ils avaient des pinceaux plus gros que les nôtres, c’était plus compliqué pour eux de ne pas dépasser.

Et en fin d’après-midi, la sortie était finie.

Il y a six jours, j’ai lu mon numéro de Virgule (magazine de littérature), qui parlait de Guillaume Apollinaire. Et du coup j’ai fait une brochure sur sa vie. Avant de lire mon magazine, je ne savais pas que c’était lui qui avait inventé les calligrammes. En tout cas, je trouve qu’il n’a pas eu beaucoup de chance dans sa vie: il ne connaît pas son père, sa mère a des problèmes d’argent, il est emmené en prison injustement, il a eu un éclat d’obus à la tête, et meurt à cause de la grippe espagnole!

IMGP3275

IMGP3276J’aime bien ce calligramme de Guillaume Apollinaire, la colombe poignardée et le jet d’eau.

Voilà, j’ai fini ce billet!!!

Film, exposition et ce matin

Voici la journée de hier et de ce matin:

Hier matin, j’ai fait de l’Histoire et j’ai fait des exercices sur l’Empire byzantin et l’Empire carolingien. Puis j’ai regardé un documentaire sur les loups et les grizzly qui était intéressant. Puis j’ai fait un peu d’anglais.

L’après-midi, j’ai lu puis j’ai vu un film qui s’intitule The Missouri breaks. C’est l’histoire de voleurs de chevaux qui achètent une ferme, deviennent amis avec leurs voisins, on leur vole des chevaux… Il y a plein d’aventures et j’ai bien aimé.

Puis, à 18h, nous sommes partis (mon frère, maman et moi) dans un musée assez loin de chez nous. L’exposition allait parler du Transperceneige, un livre dessiné par Jean-Marc Rochette qu’on allait rencontrer ce soir-là. Le livre parle d’un train qui roule pour l’éternité, et les gens sont enfermés dedans parce qu’il fait trop froid dehors.

Au début de l’exposition, une dame, la conservatrice du musée, a parlée, puis le dessinateur est venu et il a parlé de ses dessins. Puis mon frère lui a demandé pourquoi les dessins étaient en noir et blanc. Jean-Marc Rochette a répondu que quand il a commencé à dessiner c’était dans des journaux où il devait dessiner en noir et blanc, et du coup il a continué.IMGP3142

Puis on est allés à l’étage et j’ai vu la personne qui s’occupe de mon club de lecteurs. Elle vendait des livres, dont Le Transperceneige. Je l’ai acheté, et Jean-Marc Rochette me l’a dédicacé. Puis j’ai regardé ses autres dessins, puis on est repartis à 20h.

Ce matin, j’ai fait de l’Histoire, sur la Chine dans l’Antiquité, puis j’ai fait de l’anglais: j’ai vu des vidéos en anglais et j’ai écrit en anglais.

IMGP3136Voilà!

IMGP3141

Ce matin et mes lectures

Voici ce que j’ai fait ce matin en IEF:

J’ai regardé avec mon frère un documentaire qui se nomme Manaus une ville au cœur de la jungle, qui passe sur France 5. Il raconte la vie des animaux à Manaus, une ville d’Amazonie et il y a treize épisode. Celui d’aujourd’hui parlait des petites bêtes. On a vu des coléoptères, des araignées, des papillons, des moustiques… Le prochain épisode va parler des animaux du fleuve qui passe près de Manaus.

Ensuite, j’ai fait de l’Histoire avec ma maman, puis on a mangé le déjeuner. Plus tard, mon frère de 7 ans va avoir son passage de grades de karaté. J’espère qu’il aura lui aussi une nouvelle ceinture.

Depuis mon dernier billet, j’ai lu deux livres. Voici le premier qui vient de mon club de lecteurs:

La fille qui avait deux ombres

IMGP3134Auteur: Sigrid Baffert

Nombre de pages: 267

Maison d’édition: École des loisirs

Collection: Médium

Résumé: Élisa est une adolescente de treize ans vivant avec son frère, ses parents et une poule chez son papi et sa Mamie. Élisa aime tout le monde, sauf sa grand-mère. Elle la ridiculise, ne dit rien sur son passé, et a décidé d’aller chez un chirurgien esthétique pour changer de visage, ce qui fait peur à toute la famille. Au bout d’un moment, Élisa fait des rêves étrange, se sent bizarre, et à l’impression d’avoir deux ombres…

Mon avis: La première chose à dire, c’est que tous les livres de l’École des loisirs que j’ai lu, je les ai adorés, et celui-là aussi. J’aime bien les amis d’Élisa, Clovis et Sahar, ils sont gentils, drôles et compréhensifs. J’aimais bien Rose, la grand-mère, et je trouvai quelquefois Élisa injuste avec elle, même si, j’aurais moi aussi refusé qu’elle change son visage. J’ai remarqué que tout parlait d’italien, dans ce livre: Élisa apprend de l’italien, la soeur de Rose écrit italien dans une de ces lettres, Fabio (un vieil homme qui vie dans la rue) lit des livres en Italien, mais pourtant, l’histoire se passe en France. J’aime bien la Ruche, cet sorte de repaire secret en haut de la maison. Par contre, j’ai trouvé le moment où la poule meure assez triste, et l’histoire de Rose aussi. Mais ce livre est bien, parce qu’il est très complet, on comprend tout, et j’espère que d’autres gens de mon club l’ont aimé.

Et voici le deuxième livre que j’ai lu: il est en anglais et une amie américaine de ma maman me l’a offert. Le voici:

When the mountain meets the moon

IMGP3135Auteur: Grace Line (Chinoise)

Nombre de pages:  278

Maison d’édition: Little Brown

Récompense: Newbery Honor Book

Résumé (en français): Minli est une enfant chinoise vivant au pied d’une montagne nommée La montagne infructueuse (qui ne donne pas de résultats). Minli vit dans un village pauvre au pied de cette montagne avec ses parents. Le soir, pendant le dîner, le père raconte à Minli plusieurs histoires, et quand elle lui pose des questions auxquelles il ne peut répondre, il dit:  » Ceci est une question pour le vieil homme de la lune ». C’est un homme très vieux qui peut répondre à toutes les questions qu’on lui pose et qui vit sur la Montagne-Sans-Fin. Alors Minli décide de partir chercher cet homme pour lui poser des questions sur sa fortune et sa chance.

Mon avis: Ce livre était magnifique!!! J’ai vraiment aimé les dessins, j’ai apprécié l’écriture des histoires que raconte le père, j’ai adoré l’histoire, Minli et le Dragon. Ce que j’ai aimé, c’est que l’anglais n’était pas trop compliqué, il y avait peu de mots compliqués. Minli a de la chance de tomber le plus souvent sur des personnes gentilles, mais le Tigre Vert était une sorte de criminel. J’ai trouvé que les mots anglais étaient plus joli qu’en français. Par exemple, Fruitless Mountain sonne mieux que Montagne Infructueuse et The old man of the Moon est plus joli que le Vieil Homme de la Lune. Les histoires racontées par le père, le dragon où les autres étaient bien, et le dragon était très gentil, mais je n’ai pas compris pourquoi il ne volait pas. J’ai adoré la fin qui était différente de ce que je pensais. Du coup, ce livre m’a donné envie de lire un autre livre du même auteur. Il s’intitule: Starry river of the Sky.

A bientôt!

Ma semaine et mon livre

Bonjour à tous. Je vais raconter les premiers jours de cette semaine:

Lundi, j’ai fait de l’anglais le matin, sur le site Académie en ligne. L’après-midi, j’ai fait des mathématiques avec mon cahier Sésamath 5e. J’ai vérifié avec maman que je n’avais pas fait d’erreurs, puis j’ai corrigé là où je m’étais trompé. Puis

IMGP3130nous sommes allés au karaté. D’abord il y avait le cours de mon frère puis le mien. On a révisé ce qu’on savait pour le passage de grades. Puis je suis rentré à la maison.

Mardi, j’ai fait encore de l’anglais, encore des maths, un peu de géographie, puis je suis allée à la guitare. J’ai révisé avec mon professeur la chanson Belle île en Mer, et j’ai appris le pincé, c’est une autre façon de faire bouger les doigts sur les cordes.

Mercredi, j’ai fait des maths et l’après-midi j’ai eu mon passage de grades. J’avais un peu peur parce que c’était la première fois que je faisais un passage de grades. Puis à la fin on a fait les katas (combats contre des personnes imaginaires) chacun nôtre tour. J’ai été deuxième. J’ai fait le troisième kata (yan sandan) puis le professeur m’a demandé de faire le premier kata, yan shodan. Ensuite, il m’a demandé comment on disait les orteils en japonais. J’ai mis du temps à trouver, puis je me suis rappelée que c’était kouchi. Puis je me suis assise et j’ai regardé les autres. A 16 h trente environ, tout le monde était passé, et on s’est mis en ligne pour savoir nos résultats. Il m’a appelée en première et m’a dit de faire des plus grandes postures, puis  a dit que je devenais ceinture blanche-jaune. J’étais contente d’avoir réussi mon premier passage de grades.

Et aujourd’hui, voici ce que j’ai fait: ce matin, j’ai fait de l’Histoire: j’ai révisé des choses sur le début du judaïsme, le début du christianisme, et l’empire byzantin et carolingien. J’ai fait des exercices dessus, et voilà! Plus tard, j’irais à mon club de lecteurs: j’ai hâte de voir quel livre j’aurais à lire! Et demain, je parlerais sur Skype avec d’autres enfants qui font IEF . Notre discussion parlera des rêves.

Et maintenant, je vais vous présenter un livre que j’ai fini de lire hier soir.

Le vent dans les saules

IMGP3131Auteur: Kenneth Grahame

Nombre de pages: 215

Maison d’édition: Phébus

Collection: Libretto

Traduit de l’anglais par: Gérard Joulié

Résumé: C’est l’histoire de quatre animaux habillés comme des humains dans leur monde. Il y a Mr Taupe, gentil, timide et courageux, Mr Rat, son meilleur ami sage, intelligent et  curieux, Mr Blaireau est le plus âgé, il est timide, grognon et secret, et enfin Mr Crapaud est vaniteux, malin et irresponsable. Ces quatre amis vivent tous dans un endroit différent: Taupe dans un terrier près d’un champ, Rat près de l’eau, Blaireau dans un terrier au fond de la Forêt Sauvage, et Crapaud dans un manoir. Il arrive aux quatre animaux des tonnes d’aventures à chaque saisons: Crapaud va en prison, Rat organise un pique-nique, Taupe se perd dans la Forêt Sauvage…

Mon avis: J’avais déjà essayé de le lire quand j’avais environ neuf ans, mais je n’avais pas réussi à aimer.  Alors j’ai décidé de le prendre pour aller en Martinique, et je l’ai lu. J’aime l’histoire car le point de vue narratif est omniscient, et j’apprécie les livres où je peux tout savoir de ce que pensent les héros. Avant de lire  le livre, je pensais qu’ils étaient des aventuriers voyageant dans pleins de pays différents, alors qu’ils restent toujours près de chez eux. La fin était inattendue, je n’avais pas du tout pensé que le livre ce finirait comme cela. J’aime bien Mr Taupe, je trouve que c’est le héros principal puisqu’il est le premier des quatre que l’on rencontre. Crapaud est très drôle, surtout quand il montre ses défauts. Voici un moment du livre que j’ai bien aimé. C’est vers la fin du livre, quand Mr Crapaud fait croire qu’il est une blanchisseuse:

« Un éclat de rire fit le fit sursauter. Il se retourna et vit la marinière qui, les mains sur les hanches, riait aux larmes.

Je vous observe depuis tout à l’heure, dit-elle entre deux hoquets. Quand je vous ai entendue vous vanter, j’ai tout de suite  pensé que vous me racontiez des boniments. En voilà une blanchisseuse! Vous n’avez jamais lavé un seul torchon de votre vie, j’en mets ma main au feu.

Mr Crapaud, qui sentait bouillonner en lui la colère depuis un certain temps, n’y tint plus. Il s’emporta:

-Espèce de grosse batelière de rien du tout! hurla-t-il. Comment osez-vous parlez ainsi à quelqu’un qui vous est supérieur? Blanchisseuse, ah oui! Apprenez que je suis Mr Crapaud,, le distingué, le respecté, le fameux Mr Crapaud. Et j’ai beau être dans le pétrin, je ne permettrai pas à une batelière de se moquer de moi! »

Voilà, j’ai fini ce billet!