Dessin n° 119 et mes chiffres de l’année 2017

J’espère que vous avez tous passé une bonne année 2017. Comme l’année dernière, je vais résumer 2017 mais d’abord je vous présente ma nouvelle peinture: Lire la suite

Publicités

Les enfances passées: Alfred Hitchcock

Nous sommes le 1er décembre et je ne publie les enfances passées du mois de novembre seulement maintenant, parce que hier j’avais un problème avec WordPress. Voici donc, pour le mois dernier, l’enfance d’un grand réalisateur très connu dont j’ai vu deux films, Hitchcock.

 

Alfred Hitchcock

 

Alfred Hitchcock naît en 1899 à Londres. Il est le troisième enfant de William Hitchcock et d’Emma Hitchcock. Alfred est le cadet : ses aînés, William et Eileen, sont nés en 1890 et en 1892. Alfred sera toute sa vie distant avec son frère et sa soeur. Sa famille est en grande partie catholique. À Londres, Hitchcock va au collège St Ignatius, une école Lire la suite

Dessin n° 102 et le film L’histoire d’Adèle H.

Ma rentrée s’est bien passée dans l’ensemble. J’ai déjà sympathisé avec des gens et la plupart des profs sont sympas.

Donc ce nouveau dessin au crayon, non-colorié, représente une femme qui porte une fille sur son dos.

2017102

Maintenant comme la semaine dernière je vais publier un avis d’un autre film vu récemment. Comme le précédent, je dévoilerai certaines choses du film.

L’histoire d’Adèle H. (1975) Lire la suite

Dessin n° 101 et le film The Artist

Ceci est mon dernier billet de vacances. Lundi, c’est la rentrée. Et contrairement aux quatre dernières années, je ne la ferais pas à la maison! Lundi je rentre en seconde. Je pense donc que je ne vais pas tarder à créer une nouvelle catégorie « lycée » et j’espère surtout que j’aurais encore assez de temps pour publier mes dessins hebdomadaires.

Bref, aujourd’hui je vais vous montrer mon 101e dessin (qui encore une fois n’est pas un dessin) et la critique d’un film de 2011, The Artist.

Mon nouveau dessin est en réalité une oeuvre en argile. C’est une femme avec une robe des saisons.

monmondehermione.wordpress.com

de face

monmondehermione.wordpress.com

de profil

Maintenant passons à la critique du film vu récemment. Attention, mon avis spoilera certains éléments du film, dont la fin!

The Artist (2011)

Lire la suite

Dessin n° 86 et mon court-métrage

Cette semaine voici un nouveau dessin, fait entièrement au feutre.

img_5396.jpg

J’y ai représenté une fille au bas d’une colline et à ses pieds il y a une rivière.

Puis vient ensuite un de mes nombreux courts-métrages avec des figurines. Celui-ci, le premier sur mon blog, est en stop-motion, c’est-à-dire qu’en prenant plusieurs photos à la suite ça crée une vidéo. Il dure moins d’une minute (je vous rappelle que Lili Gebi est mon pseudo de Vimeo).

Alcool et monstres (ou Verre et vert) from Lili Gebi on Vimeo.

Et demain ou samedi je publierais un petit post sur la cyberattaque qui touche le monde depuis vendredi.

Mes chiffres de l’année 2016

Bonne année à tous. Dans douze jours cela fera maintenant deux ans que j’ai commencé ce blog et je pense que j’écrirai beaucoup ce mois ci. En effet en plus des dessins hebdomadaires et de l’enfance passée du mois je vais donner mon avis sur le premier tome de Guerre et Paix. Et j’écris aussi ce billet de blog.

Mes chiffres de 2016

Billets de blog: 74

Livres lus: 124 (sans compter les relectures et les journaux)

Déménagement: 1

Activités extrascolaires: 6 (théâtre, yoga, club de lecture, club de cinéma, guitare, karaté)

Séries TV vues: 5

Séries TV découvertes: 3

Histoires écrites: beaucoup!

Voyages: 1 (Vienne/Jesolo)

BdS

Mes favoris de 2016 Lire la suite

Dessin n° 66 et Batman Begins

Avant de vous parler d’un film vu récemment voici mon dessin de la semaine qui s’appelle Patinoire en extérieur.

IMGP0997.JPG

J’y ai mis un garçon qui patine au centre de la feuille, mais aussi une petite fille qui est tombée et une famille (un père et ses enfants) qui patinent en se tenant par la main.

Au loin j’ai dessiné les montagnes et l’endroit où ils louent les patins à glace.

Maintenant passons au film:

Il y a une semaine j’ai regardé avec ma famille un film époustouflant: Batman Begins, réalisé par Christopher Nolan en 2005. D’habitude je n’aime pas vraiment les films de super-héros. La plupart ne sont pas assez réalistes ou intéressants mais j’ai trouvé Lire la suite

Dessin n° 58 et Ghostbusters 3

Alors aujourd’hui mon dessin 58 ne sera pas un dessin mais plutôt une peinture sur objet. Il y a cinq ans environ j’ai eu un lapin en bois à peindre. Je l’ai retrouvé il y a quelques jours et j’ai décidé de le repeindre. Voici les 3 étapes:

imgp0053

ETAPE 1- Je recouvre le lapin d’une fine couche de peinture blanche.

imgp0054

ETAPE 2- je mets une couche de peinture plus épaisse.

imgp0057

ETAPE 3- Quand la peinture blanche est sèche, je rajoute des yeux et un museau noir toujours en peinture, et c’est terminé!

 

Pour Halloween, on a regardé Ghostbusters 3, qui est sorti récemment. Je vais faire un résumé du film, donner mon avis  et mettre le lien de la bande-annonce.

Erin Gilbert a une vie normale quand un homme vient la voir pour lui dire que sa maison est hantée. Erin ne le croit pas et voit que son amie Abby a mis en vente sur Internet un Lire la suite

Boule de Suif, le film et le livre

Depuis plus d’une semaine j’étudie en littérature les nouvelles réalistes,et parmi elles j’ai lu Boule de Suif de Maupassant. En voilà un résumé assez simple.

Les Prussiens ont envahi la France et certains habitants fuient dans une carriole. Il y a Loiseau et sa femme, Carré-Lamadon et sa femme, deux religieuses, le comte et la comtesse, Cornudet et enfin Elisabeth Rousset aussi surnommée Boule de Suif. Comme cette femme est une prostituée la plupart des femmes dans la carriole la regarde d’un mauvais œil. Puis les passagers commencent à avoir faim, mis personne n’a pensé a apporter de la nourriture. A part Boule de Suif, qui propose aussitôt la nourriture aux autres passagers, et les femmes acceptent à contrecœur. Les hommes acceptent et certains commencent à sympathiser avec elle. Ils s’arrêtent dans une auberge. Durant le dîner Boule de Suif est demandée par l’officier prussien. Lorsqu’elle revient, la jeune femme est indignée, mais on ne sait pas pourquoi: « …elle  reparut, soufflant, exaspérée, prête à suffoquer. » Le lendemain les Prussiens empêchent les Français de repartir dans la carriole à cause de Boule de Suif, qui finit par expliquer ce que le Prussien veut: « ...ce qu’il veut? …Il veut coucher avec moi! »Tous les Français sauf Cornudet la supplie d’obéir au Prussien. Boule de Suif résiste, puis, ayant de la peine pour ses « amis » français elle accepte. Lorsqu’ils peuvent enfin partir, personne ne regarde Boule de Suif. Tout le monde l’ignore et évite son regard. A l’heure du déjeuner tout le mon de sort ses provisions sauf Boule de Suif qui n’avait pas eu le temps de préparer son repas. Personne ne lui donna sa part, et Cornudet se met même à siffloter tandis que l’héroïne sanglote, et la nouvelle se termine ainsi.

Lire la suite