Dessin n° 64: Le café de Sanaé

Voilà mon nouveau dessin non-colorié fait il y a quelques jours.

imgp0570

Sanaé est la fille au centre de l’image qui lit un livre dans un café. Plus loin dans le café on voit une dame et à travers la vitrine il y a une fille qui regarde dans le café, un garçon un chien abandonné et un SDF dans un coin.

Voici maintenant une vidéo que j’ai faite sur ce qu’on entend depuis notre nouvelle habitation:

Coqs, oiseaux et voitures from Lili Gebi on Vimeo.

 

Dessin n°19: La forêt

Ce dessin est en rapport au film Les saisons dont j’ai parlé dans mon dernier billet.

IMGP6719

J’ai réalisé ce « dessin » en utilisant la méthode du collage. A gauche, il y a une fleur et une souris à ses pieds, puis un arbre avec dessin un lézard. Derrière se trouve un autre arbre et entre les deux un renard pas très visible.Ensuite j’ai collée un buisson et devant un chat sauvage violet face à un serpent.

A droite, j’ai mis un buisson et un lapin, un arbre avec un oiseau vert dessus et une biche derrière l’arbre.

Voilà. La semaine prochaine, je publierai un dessin sur un conte médiévale.

 

Le macareux moine et mon histoire

Ce matin, j’ai fait de l’anglais avec le site Académie en ligne que j’utilise pour les langues et la science. La 4ème séquence parlait du macareux moine (Atlantic Puffin en anglais). Alors après avoir fini l’anglais, j’ai fait d’autres recherches sur le macareux moine.Voici ce que j’ai appris:

Le macareux moine est un oiseau qui nage et passe la plupart du temps dans l’eau. Il est blanc et noir, et ne va sur la terre que pour pondre ses œufs. Les œufs sont mis dans un terrier qui est le plus souvent sur une falaise. Les œufs sont pondus en mai et les petits naissent quarante jours plus tard.  On l’appelle aussi le « perroquet de mer » à cause de son bec triangulaire. Le macareux  moine vit dans le nord de l’océan Atlantique. Il se nourrit de poissons et de planctons mais ne mange pas de viande. Le macareux moine est en voie de disparition, surtout à cause des marées noires et des chasseurs. Aussi, ils se prennent souvent dans des filets de pêche.

Hier, j’ai écrit le troisième tome d’une histoire à moi que j’ai appelé Les karatékas. Chaque tome est très court et c’est l’histoire d’adolescents de11 à 18 ans qui font du karaté dans le même dojo et voilà.

IMGP2535